Mirabel Studio, un duo artistique complémentaire

FRANCE CANAPÉ part à la rencontre d’une agence d’architecture unique et passionnante : Mirabel Studio. Architecte d’intérieur et designer, la fondatrice de l’agence, Esther Mirabel, nous partage son univers, ses sources d’inspirations ainsi que son travail complémentaire avec sa sœur jumelle, Johanna Mirabel.

RENCONTRE AVEC L’ARCHITECTE D’INTÉRIEUR, Esther Mirabel

Diplômée de l’école Boulle, Esther Mirabel exerce le métier d’architecte d’intérieur et designer depuis 8 ans. À la fin de ses études, elle travaille un an au département architecture chez Dior et décide ensuite de se spécialiser dans le retail. 

C’est en février 2020 qu’elle crée son agence d’architecture et de design, Mirabel Studio. Elle travaille en collaboration avec sa sœur jumelle, Johanna, diplômée des Beaux-Arts de Paris, peintre et artiste plasticienne. 

Projet 08.22 Studio de Yoga immersif

01

Qu’est-ce qui vous a amené à devenir architecte ?

J’ai toujours voulu faire quelque chose qui soit lié à la pratique artistique. Au cours de mes études à l’école Estienne, qui est plus spécialisée en graphisme, je me suis rendue compte que j’avais plus de sensibilité pour les espaces, et j’ai finalement choisi de m’orienter vers un DSAA Espace et architecture d’intérieur à l’école Boulle.

Projet 11.22 Une brise Champêtre

02

Vous êtes architecte, votre sœur est peintre. A quel moment cela a été une évidence de travailler en duo ? Comment fonctionne ce binôme créatif ?

Tout à été simultané. Au moment où j’ai voulu créer l’agence Mirabel Studio, Johanna a commencé à se faire repérer par des galeries. C’est à ce moment-là qu’on s’est dit que ce serait intéressant que nos pratiques artistiques puissent se croiser.

Nous sommes sœurs. On se comprend facilement sans se parler et nous sommes plutôt connectées. Sur certaines choses, on arrive à se rejoindre tout en arrivant à retranscrire notre identité propre. Il me semble que c’est le principe de la complémentarité. Je m’occupe de la partie architecturale, ‘’espace’’ et Johanna apporte la touche artistique à notre travail. Elle introduit ses connaissances pour apporter une approche picturale des espaces.

03

Vous avez longtemps travaillé dans le secteur de la mode et du retail. Est-ce que cela a une influence sur votre manière de concevoir l’architecture ?

Un petit peu oui. Au niveau du rythme et des exigences, ce n’est pas la même chose, je suis habituée aux gros volumes horaires. 

Partir de l’objet pour dessiner l’espace est une approche que j’ai eu via le retail. C’est donc pour moi important de penser dès le début à la décoration et aux couleurs et d’être dans la logique que l’espace doit être cohérent avec les éléments présents dans la pièce. J’aime concevoir les espaces comme un écrin. Je pense par exemple à un projet de salle de bain où la cliente voulait intégrer un vase dans l’espace. Cette aisance m’est venue de l’expérience du retail.

Projet 3.22 Oasis

04

Avez-vous une méthode de travail particulière ?

Lorsque je visite un client, je donne rarement toutes mes idées lors du 1er rdv. J’aime poser les choses sur plan ou en dessin pour mieux réfléchir et me sentir inspirée. Je n’aime pas figer les choses et j’ai besoin d’avoir des intentions colorées dès le début car il y a un rapport entre les couleurs que l’on choisit et les formes.

Les conseils déco d’Esther Mirabel

Projet 04.22 Fenêtre sur cour

Projet 04.22 Fenêtre sur cour

05

Vos meilleurs conseils pour choisir un canapé ?

Lorsque je choisis un canapé pour mes clients, je regarde en premier l’échelle, les dimensions et la mesure. En effet, dans un petit espace, avoir un grand canapé peut donner l’impression que la pièce est plus petite. 

En termes de formes, j’ai une préférence pour les formes aérées et légères qui sont en adéquation avec l’esthétique souhaitée. Par exemple, si on développe un côté ‘’campagne chic’’, il faut éviter d’intégrer du mobilier très moderne. 

Bien sûr, il ne faut pas négliger le confort et être attentif à l’aspect entretien

06

Plutôt canapé blanc ou canapé couleur ?

Le blanc, c’est un classique qui fonctionne bien et qui renvoie beaucoup de lumière. Quand on a un mur coloré, je trouve que le contraste est intéressant. 

07

Avez-vous un secret pour optimiser un petit espace ?

Miser sur la plurifonctionnalité des éléments et être sur une polyvalence des meubles pour alléger le quantitatif de meubles, et éviter l’encombrement d’espace.

08

Quel est votre modèle préféré de notre gamme ?

J’aime bien le canapé Levallois. Je le trouve très beau et épuré. Déclinable en plusieurs couleurs, il reste aérien et léger. Il a un côté très intemporel. J’aime bien les formes qui sont voluptueuses tout en restant moderne.

Adresses et influences…

09

Une adresse culturelle ?

La Bourse de Commerce. C’est un espace qui a été rénové par Tadao Ando. C’est une rénovation, il y a ce côté ancien revisité et moderne que j’aime beaucoup. J’aime que l’on conserve l’authenticité des lieux tout apportant une note nouvelle et contemporaine.

10

Une adresse fétiche pour déjeuner ?

Chez Jaja dans le Marais. Ma soeur est vegan, les plats y sont assez originaux.

11

Une destination ?

Je rêve d’aller un jour à San Francisco. J’ai beaucoup aimé le Japon. J’ai visité Naoshima. Tadao Ando a beaucoup contribué au rayonnement de l’île. La Benesse House est magnifique.

Basel en Suisse, nous a aussi séduit aussi en termes d’architecture. Johanna s’y rend souvent pour son exercice de plasticienne. La Fondation Beyeler de Renzo Piano et le Musée Tinguely de Mario Botta sont des institutions sublimes à voir ; sur le plan artistique et architectural.

12

Votre ouvrage de référence ?

J’aime beaucoup les thrillers policiers et notamment ceux de Mo Hayder.

Dans le domaine de l’architecture, ce qui m’a le plus marqué et que j’ai lu lorsque j’étais étudiante, c’est l’Eloge de l’ombre de Jun’ichirô Tanizaki. C’est un essai dans lequel sont définis les codes sur l’esthétique japonaise que ce soit au niveau de l’architecture et du mobilier. Jun’ichirô Tanizaki parle beaucoup des effets d’ombres de lumières. Pour apprendre à avoir un sens du détail, c’est un livre important à lire.

13

L’architecte d’intérieur qui vous inspire ?

Je dirais Pierre Yovanovitch. Ses associations sont très audacieuses et fonctionnent toujours incroyablement bien. En termes de couleur, il arrive à faire des mariages auquels je n’aurai pas pensé. C’est une vraie source d’inspiration.

14

Les comptes Insta à suivre ?

Les comptes que j’aime bien suivre et qui m’inspirent sont @aesbon, @cb2 et @ashleystark.

La touche personnelle de Mirabel Studio

15

Quelle est votre signature dans chaque projet réalisé ?

La petite touche déco de Mirabel Studio que nous aimons bien apporter à la fin du projet, c’est le choix des luminaires. Dans des maisons, et les appartements de particuliers, ajouter des petites lumières d’ambiances, que ce soit une petite lampe de table ou un lampadaire permettent de créer des zones de fonctions et ne pas avoir quelque chose de trop froid au niveau de l’éclairage.

16

Où est-ce que vous intervenez et comment vous contacter ? 

Pour la conception, nous pouvons intervenir partout. Pour les projets globaux que l’on suit jusqu’à la phase de chantier/réalisation, Paris et en Ile-de-France.

Instagram : @mirabelstudiodesign
Site Internet : https://www.mirabel-studio.com/
Mail : contact@mirabelstudio.fr