projet la fouche charlotte astruc

Charlotte Astruc :  l’art du point de fuite à travers ses projets

Rencontre avec une créatrice d’espaces où il fait bon vivre, Charlotte Astruc se montre attentive pour concevoir un cadre inspirant le bien-être à ses clients. Zoom sur cette architecte d’intérieur pour qui l’optimisation du volume est un véritable talent.

Rencontre avec l’architecte d’intérieur, Charlotte Astruc

Durant ses études technologiques Charlotte Astruc poursuivait l’ambition de devenir architecte et s’en donna l’opportunité. Au sein de son studio éponyme, elle s’attache à découvrir l’histoire et les besoins de ses clients afin de les concrétiser avec rigueur et passion.

Projet Verdun – Charlotte Astruc

01

Qu’est-ce qui vous a amené à devenir architecte ?

J’ai toujours souhaité être architecte et ce depuis toute petite. Je construisais des maisons de poupées et dessinais des plans. Bien que je n’ai pas choisi cette voie durant mes études, j’avais intimement conscience que je me réorienterai. Ainsi donc, j’ai effectué des stages d’architecture, ensuite une formation Greta des arts appliqués à L’école Boulle. Puis j’ai travaillé en agence et validé le diplôme d’architecte d’intérieur par VAE ( validation des acquis par expérience ).

Projet Verdun- Charlotte Astruc

02

Comment définissez-vous votre style ?

J’attache une grande importance à la relation entre les espaces. Dans mes projets il y a toujours une ligne horizontale qui crée un lien entre les espaces. De plus, j’ai également la particularité de libérer l’espace en cachant certains éléments trop encombrants pour le regard.

03

Qu’est-ce qui vous a amené à devenir architecte?

J’ai toujours souhaité être architecte et ce depuis toute petite. Je construisais des maisons de Barbie. Bien que je n’ai pas choisi cette voie lors de mon parcours professionnel, j’avais intimement conscience que je me réorienterai. Ainsi donc, j’ai effectué des stages d’architecture, ensuite une formation Greta des arts appliqués à L’école Boulle. Puis j’ai travaillé en agence et procédé à une VAE ( validation des acquis par expérience ) afin d’exercer le métier d’architecte d’intérieur

04

Vous créez des intérieurs qui reflètent la personnalité de vos clients. Comment procédez-vous?

L’échange est au cœur de cette démarche. En effet, le client est au centre du projet, je me contente de les guider au maximum et de concrétiser leurs besoins en prenant en compte leur budget. 

05

Vous êtes une spécialiste “des rangements cachés”, pouvez-vous nous en dire plus ?

Dégager l’espace est essentiel. Il m’arrive souvent d’être contacter pour aménager de petits logements où le moindre centimètre cube compte. Avec le temps, j’ai acquis une certaines expérience dans la conception de mobiliers sur-mesure dans lesquels chaque espace, volume peut être investi en rangement.

06

Nous remarquons que vous choisissez principalement des couleurs douces et naturelles. Peut-on dire que ces couleurs sont au cœur de vos projets?

Je ne pense pas que les couleurs soient au cœur de mes projets. Il est vrai que le but est d’apaiser le client, certaines couleurs ont des caractéristiques reposantes mais je privilégie l’agrandissement de l’espace et la création de points de fuite.

07

Quels sont vos outils de travail ?

JeLes outils numériques sont devenus incontournables. Je réalise mes plans sur Autocad et monte les 3D sur Sketchup. Je crée aussi des rendus photoréalistes sur Enscape. Par ailleurs, j’ai la chance de travailler à proximité de nombreux fournisseurs de matériaux et d’équipements me donnant accès à de beaux échantillons et me donnent également d’excellent conseils.

08

Quel est le projet dont vous êtes le plus fier?

Je n’ai pas de projet en particulier à mentionner. Cependant, je tire une grande fierté dans la finalisation d’un projet au cours duquel la relation entre le client, l’entreprise et moi donne lieu à une belle synergie. Les contraintes surmontées et ou au final on a vécu une véritable relation humaine.

Les conseils déco de Charlotte Astruc

Projet Groyal – Charlotte Astruc

09

Vos meilleurs conseils pour choisir un canapé ?

Dans un premier temps, un canapé se doit d’être adapté au volume de la pièce mais également à l’usage et au mode de vie des occupants.

10

Vos conseils à un client pour choisir la taille de son canapé?

Je recommande toujours de choisir un canapé en fonction de la superficie de la pièce.

11

Quelles couleurs et textures recommanderiez-vous à un client pour sélectionner un canapé ?

Le choix d’une texture se fait en fonction de la couleur et de l’entretien. Le style de vie a également son importance. Ne pas opter pour les bouclettes ou le blanc lorsqu’on possède des animaux de compagnie par exemple.

12

Quelles indications donneriez-vous à un client pour choisir un canapé confortable ?

Tout d’abord le client doit s’interroger sur la fonction première de son canapé. Est- ce pour prendre l’apéro et recevoir des amis ? Ou bien est-ce pour s’affaler dessus ? Il est nécessaire de connaître ses habitudes quotidiennes et de faire attention aux volumes.

13

Votre modèle préféré de notre gamme ? Dans quel style d’intérieur l’intégreriez-vous ?

J’aime le canapé Tolbiac , avec sa géométrie en forme de vase. Enfin le canapé Marly, qui est une pièce sculpturale à mettre en valeur dans une pièce.

La touche personnelle de Charlotte Astruc

Projet Nanterre – Charlotte Astruc

14

Quelle est votre signature dans chaque projet réalisé ?

J’ai la particularité d’intégrer dans mes projets une ligne horizontale qui lie les espaces, les points de fuite ainsi que les éléments cachés.

Adresses et influences de Charlotte Astruc

Projet Groyal – Charlotte Astruc

15

Une adresse pour s’inspirer ?

Généralement j’aime marcher, je dirais la plage pour la vue sur l’horizon et les lignes.

16

Une adresse culturelle ?

J’aime me promener dans le Marais et entrer dans les galeries d’art. Je vais souvent au musée de la chasse et de la nature contempler les objets d’art contemporain qui y sont cachés. J’y ai découvert l’artiste Eva Jospin. Par ailleurs, j’aime aussi la Fondation Beyeler de Bâle et le campus Vitra en Allemagne.

17

L’architecte d’intérieur qui vous inspire ?

Carlo Scarpa est un architecte italien qui m’inspire beaucoup. Il met en valeur l’histoire du bâtiment et j’admire la juxtaposition des surfaces qu’il a su habilement utiliser. J’aime aussi l’agence Heju, je trouve leur travail si théâtral et poétique.

18

Votre édifice de référence ?

Palazzo Ca’ d’Oro à Venise. Il s’agit d’une Fondation Privée. La collection est très belle. Il y a deux somptueuses terrasses. C’est un endroit dans lequel je me sens bien.

19

Votre ouvrage de prédilection en architecture ?

le Livre Dicobat bien qu’il soit assez formel et feuilleter les magazines de décoration pour m’inspirer.

20

Votre livre de chevet ?

Les romans policiers et particulièrement les polars Norvégiens.

21

Une destination ?

L’ Italie est ma destination de rêve, je souhaiterais visiter toutes les villes.

22

Une adresse fétiche pour déjeuner ?

Le Ty Louis rue du Faubourg Saint-Antoine dans le 12ème à Paris. Les produits sont Bretons, la cuisine est délicieuse et l’ambiance est conviviale.

23

Les comptes Insta à suivre ?

Il faut suivre le compte du photographe @julienpepy, et le compte @BCDFstudio

20

Où est-ce que vous intervenez et Comment vous contacter ?

J’interviens à Paris ainsi qu’en Île de France .

Site internet : astruc-archi.com
Houzz : Charlotte Astruc

Instagram :@ca_archi_interieur